Aerial and Bruker confirm continuity in focus on the dosimetry market and are committed to Customer Satisfaction.

Vidéo : Alain Strasser, general manager of Aerial – testimonial about Bruker’s acquisition of the EPR division of Freiberg Instruments/Magnettech

Aerial reinforces its position as a global leader in dosimetry and radiation processing applications with Bruker’s acquisition of the EPR division of Freiberg Instruments/Magnettech (Germany).
Aerial’s commitment to the radiation processing market remains unchanged in terms of continued development of the dosimetry solutions as well as expanding its global servicing footprint and capabilities. Bruker acknowledges Aerial’s role as the market leader in dosimetry and looks forward to the future collaboration.

‘“The extensive work we have been doing with my colleagues for several decades in the field of dosimetry and radiation processing is bearing fruit. All participants in the IMRP World Congress in Strasbourg last April praised the originality and the specificity of our model. Bruker’s acquisition of Magnettech’s EPR Business will surely lead to innovations in technology, which is completely in line with our development strategy. We expect this to significantly strengthen and structure our resources at the international level. I am confident that our partners of the radiation processing community will benefit even more from our ‘best dose of innovation,” commented Dr. Alain Strasser, General Manager at Aerial.

About Aerial:
Since more than 30 years, Aerial, a French Technology Resources Centre and IAEA Collaborating Centre develops innovative and customized dosimetry solutions for the radiation processing community, and especially for the radiation sterilization industry. Based on optical or ESR spectrometers, Aerial’s products (Aerode, Aerede, Dosasap) are largely used worldwide in laboratory and industrial environments. In developing customized and validated dosimetry softwares, with a clear customer oriented strategy, Aerial has got a very specific and global leading position in that field.
Moreover, Aerial’s excellence center for radiation processing, recently reinforced with a high energy Ebeam and X ray facility based on an IBA Rhodotron for R&D and training (feerix project), and surrounded with an accredited dosimetry laboratory and well equipped laboratories (microbiology, NMR, chromatography, sensory evaluation, feeze drying) constitutes a unique model and tool serving innovation in the field of radiation processing.

Contacts Aerial:

– Benoît DURANTON, b.duranton@aerial-crt.com (media contact)
– Florent KUNTZ, florent.kuntz@aerial-crt.com (technical contact)

Détection des produits alimentaires ionisés

Détection des produits alimentaires ionisés

L’étiquetage des produits alimentaires ionisés est obligatoire (Directive L66/16 (1999).  Aerial dispose des moyens et des compétences techniques et scientifiques pour répondre aux demandes des industriels et des laboratoires de contrôle pour vérifier la conformité de leurs produits alimentaires à l’égard de cette réglementation.

Notre activité

Aerial met en œuvre des méthodes normalisées suivantes pour la détection d’aliments ionisés.

  • EN 1788: 2001Foodstuffs – Thermoluminescence detection of irradiated food from which silicate materials can be isolated
  • EN 1785: 2003Foodstuffs – Detection of irradiated food containing fat – Gas chromatographic analysis of 2-alkylcyclobutanones”
  • EN 1784: 1996 Foodstuffs – Detection of irradiated food containing fat – Gas chromatography of hydrocarbons
  • EN 1786:1996 -Foodstuffs – Detection of irradiated food containing bone – Method by ESR spectroscopy
  • EN 1787: 2000Foodstuffs – Detection of irradiated food containing cellulose by ESR spectroscopy
  • EN 13708: 2000 Foodstuffs – Detection of irradiated food containing sugar by ESR spectroscopy

Pour la détection des produits alimentaires ionisés, Aerial est agréé par la DGCCRF.

Moyens

  • Chromatographe à phase gazeuse (CPG) couplé à un spectromètre de masse
  • Spectromètre à résonnance paramagnétique électronique (R.P.E.),
  • Thermoluminomètre
  • Source d’irradiation par rayons x et par faisceau d’électrons

Zoom sur la législation européenn

Les pays de l'UE doivent utiliser des méthodes d'analyse validées ou normalisées pour détecter les denrées alimentaires irradiées.

Contactez-nous

Dalal Werner

Chef de projets

Rodérick Gohier

Ingénieur de recherche

Véronique Zumsteeg

Technicienne

Interview d’Alain Strasser, Directeur d’Aerial, à l’occasion du lancement de Feerix

Le 31 octobre dernier, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Alain Strasser, Directeur d’Aerial, ont annoncé le lancement du projet feerix.

De nombreux acteurs publics et privés étaient présents dans les locaux du Centre de Ressources Technologiques à cette occasion, témoignant de l’importance du projet pour le territoire.

Nous avons interviewé Alain Strasser.

BioValley France : Pouvez-vous expliquer en quoi consiste le projet feerix ?

Alain Strasser : feerix est une station expérimentale d’irradiation qui vient compléter les moyens d’Aerial dans ce domaine. La configuration originale de cette installation à deux lignes de faisceau, met en œuvre un accélérateur d’électrons de type Rhodotron (image ci-dessous) de forte énergie et de forte puissance. Avec feerix, Aerial dispose à présent d’une plateforme expérimentale d’irradiation par faisceau d’électrons et rayons X unique au monde. Celle-ci renforce considérablement nos moyens de R&D et de formation sur les techniques et les applications multisectorielles de l’ionisation et notre visibilité internationale.

BVF : Quelles sont les applications de l’ionisation dans le domaine de la santé ?

AS : Les applications dans le domaine de la santé sont nombreuses. Premièrement l’ionisation est une technique de stérilisation efficace s’appliquant tout aussi bien aux dispositifs médicaux à usage unique qu’aux implantables (implants, prothèses…). De plus, pour des matériaux utilisés dans le domaine de la santé, l’irradiation permet par exemple d’améliorer des propriétés mécaniques de polymères (résistance à l’usure…) mais aussi de greffer des principes actifs.

BVF : Avec feerix, quels sont concrètement les services qu’Aerial propose aux acteurs de la filière santé ?

AS : Nos services dans ce domaine concernent la R&D, les expérimentations, la formation. Nous accompagnons les entreprises, notamment celles du campus Nextmed, sur la validation du procédé de radio stérilisation. Dans les phases de conception de dispositifs médicaux innovants, Aerial intervient également dans le choix et la validation de matériaux radio stérilisables ainsi que dans la définition des conditions optimales de stérilisation. De façon plus générale, les faisceaux disponibles sur feerix permettront d’étudier toute possibilité d’amélioration de propriété de matériaux pour la santé sous rayonnement.

BVF : Quand feerix sera-t-il opérationnel ? Qui contacter dans le cadre d’un projet d’entreprise ?

AS : feerix sera opérationnel à la fin du premier trimestre 2019. Nous vous encourageons d’ailleurs à participer au Congrès mondial sur les applications industrielles des techniques d’irradiation qui se tiendra du 1 au 5 avril 2019 au PMC à Strasbourg. Nos équipes sont dès à présent disponibles pour analyser les besoins des entreprises et des laboratoires dans ce domaine.

Un accélérateur d’électrons unique au monde pour le CRT Aérial

Le Centre de ressources de technologies (CRT) Aérial, établi dans le parc d’innovations d’Illkirch (PII), à côté de Strasbourg (Bas-Rhin), va bénéficier d’un accélérateur d’électrons d’une configuration unique au monde, pour un investissement de 8,61 millions d’euros. Fabriqué par le Belge IBA, il met en œuvre une technologie intéressant plusieurs branches de l’industrie, automobile et aéronautique, médical, biotechnologies, notamment.

Un écosystème spécifique

Le site actuel du CRT sera agrandi pour permettre l’implantation du Rhodotron, le seul accélérateur d’électrons au monde combinant forte énergie et forte puissance. Aérial a également déposé un dossier auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), pour être comme plateforme de référence de formation et de recherche pour ses programmes internationaux (162 Etats membres).

« La technologie d’ionisation utilisée mettant en œuvre des faisceaux d’électrons ou des rayons X a de nombreuses applications. Elle permet par exemple de modifier les propriétés de matériaux plastiques, de stériliser des dispositifs médicaux ou de décontaminer des épices. Les secteurs industriels potentiellement intéressés sont donc très variés, automobile, aéronautique, médical, biotechnologies, etc.« , résume Alain Strasser, directeur du CRT Aérial. Selon lui, l’une des raisons du choix de Strasbourg pour cet équipement résulte de la combinaison des tissus industriels intéressés, du développement de la filière NextMed et de la présence d’Aérial, seul CRT spécialiste des techniques d’irradiation en France.

Ce projet représente un investissement de 8,61 millions d’euros, dont 4 millions d’euros financés par la région Alsace et l’EMS et 2,11 millions d’euros de cofinancement apportés par le fabricant IBA (212,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013).

Didier Bonnet – source L’usine Nouvelle