Un accélérateur d’électrons unique au monde pour le CRT Aérial

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Centre de ressources de technologies (CRT) Aérial, établi dans le parc d’innovations d’Illkirch (PII), à côté de Strasbourg (Bas-Rhin), va bénéficier d’un accélérateur d’électrons d’une configuration unique au monde, pour un investissement de 8,61 millions d’euros. Fabriqué par le Belge IBA, il met en œuvre une technologie intéressant plusieurs branches de l’industrie, automobile et aéronautique, médical, biotechnologies, notamment.

Un écosystème spécifique

Le site actuel du CRT sera agrandi pour permettre l’implantation du Rhodotron, le seul accélérateur d’électrons au monde combinant forte énergie et forte puissance. Aérial a également déposé un dossier auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), pour être comme plateforme de référence de formation et de recherche pour ses programmes internationaux (162 Etats membres).

« La technologie d’ionisation utilisée mettant en œuvre des faisceaux d’électrons ou des rayons X a de nombreuses applications. Elle permet par exemple de modifier les propriétés de matériaux plastiques, de stériliser des dispositifs médicaux ou de décontaminer des épices. Les secteurs industriels potentiellement intéressés sont donc très variés, automobile, aéronautique, médical, biotechnologies, etc.« , résume Alain Strasser, directeur du CRT Aérial. Selon lui, l’une des raisons du choix de Strasbourg pour cet équipement résulte de la combinaison des tissus industriels intéressés, du développement de la filière NextMed et de la présence d’Aérial, seul CRT spécialiste des techniques d’irradiation en France.

Ce projet représente un investissement de 8,61 millions d’euros, dont 4 millions d’euros financés par la région Alsace et l’EMS et 2,11 millions d’euros de cofinancement apportés par le fabricant IBA (212,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013).

Didier Bonnet – source L’usine Nouvelle